Obtenir la « Green Card » à travers un investissement immobilier

Obtenir la « Green Card » à travers un investissement immobilier: voilà une promesse qui pourrait convaincre de nombreux israéliens* d’investir aux Etats-Unis.

Selon le nouveau programme du président Obama, un étranger qui investira plus d’un demi-million de dollars dans l’immobilier américain pourra obtenir un visa débouchant sur la résidence permanente américaine ou « Carte Verte ».

Ce programme a été créé par les services d’immigration américains (USCIS) pour les étrangers recherchant le statut de résident permanent aux Etats-Unis. L’investissement doit être fait dans un projet et dans une zone géographique qui ont été agréés par les services d’immigration.

Boom de la demande

La presse israélienne se fait l’écho de ce programme qui pourrait attirer de nombreux Israéliens désireux d’obtenir un visa de résidence américain et qui disposent d’un capital disponible pour un investissement immobilier. Selon des sources américaines, les demandes de cartes vertes ont été multipliées par quatre par rapport aux deux années précédentes; en revanche, la nationalité des investisseurs potentiels n’est pas précisée.

Ce programme vise à favoriser les villes et régions américaines touchées par la récession, à relancer l’immobilier et à créer des emplois. Initialement, l’investissement requis pour obtenir une carte verte se montait à au moins 1 million de dollars; cependant, ce plafond a été porté à $500.000 dans les régions où le taux de chômage est 1,5 fois supérieur au taux national.

De nombreux détracteurs

Selon ce programme, la Green Card est attribuée à l’investisseur ainsi qu’à son épouse et à leurs enfants non mariés de moins de 21 ans. L’investisseur et sa famille peuvent résider dans n’importe quel état des USA, pas forcément en Floride. Après 5 ans, l’investisseur et sa famille peuvent devenir citoyens américains.

Certes, la volonté de privilégier l’investissement par l’octroi d’un statut de résident aux étrangers trouve de nombreux détracteurs, même aux Etats-Unis. Il semble que certains fonctionnaires détournent les conditions d’octroi de la carte verte pour orienter les investisseurs vers des régions qui ne répondent pas aux critères d’attribution gouvernementaux. C’est ainsi que le New York Times rapporte qu’un projet immobilier sur la 5e avenue à New York a été agréé par les services d’immigration alors qu’il s’agit d’un des quartiers les plus riches de la ville: les fonctionnaires municipaux ont réussi à prouver que le taux de chômage y était plus élevé que la moyenne nationale.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

Source http://www.israelvalley.com

* Cette loi est valable pour tous les étrangers

X

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.

© 2016 My French Network Blog. All Rights Reserved

Forgot your details?