Réussir sa création de société aux États-Unis


Pour assister des francophones a installer leur société aux États-Unis depuis maintenant 8 ans avec My French Network, il est évident que l’on voit des erreurs qui se répètent et souvent les mêmes.

Fréquemment les entrepreneurs francophones ayant déjà une société, un magasin, un restaurant ou autre dans leurs pays d’origine, s’imaginent qu’ils peuvent simplement faire un copier coller de leur business, et tout ira bien. Pour autant installer une société dans un pays étranger quel qu’il soit, nécessite d’en comprendre la langue, la culture et aussi la manière de faire du business.

Même si votre société actuelle tourne très bien en France par exemple, lorsque vous démarrez aux États-Unis, vous serez considéré comme une petit nouveau, et il faudra faire vos preuves. A moins de vous appeler Chanel, L’Oreal ou une société de ce calibre.

Nombre d’entrepreneurs qui lancent leur société aux US, veulent impérativement faire “du français” ou développer le business “a la française”. Par exemple une boulangerie, une épicerie avec des produits du terroirs – Chaque fois j’entends toujours la même chose “notre concept est très français et unique” pour autant tout le monde dit la même chose, donc pas si unique. Mais les statistiques montrent que généralement en moins de 2 ans ces mêmes entrepreneurs qui prônent le “business a la française” ou “with a French Touch” sont out of business.

Le montant d’investissement n’entre pas toujours en ligne de compte. Il y a quelques années sur Miami, une célébrité qui visiblement avait de l’argent a perdre a investi plus d’un million de dollar dans une boulangerie “a la française”. Une fois de plus pensant savoir mieux que les consultants et professionnels que l’encadraient, a voulu développer le projet et faire le marketing a sa façon et lui aussi a du fermer très rapidement, perdant totalement son investissement.

J’ai eu de nombreux témoignages de personnes ayant tout vendu en France, maison et/ou business pour venir s’installer aux États-Unis, souhaitant se lancer seul afin d’économiser sur les services de professionnels, qui ont non seulement tout perdu, mais finalement jamais pu lancer leur société tel qu’ils le souhaitaient.

Un autre témoignage récent d’une personne m’ayant contacté totalement démoralisée, car elle etait venue avec sa famille et les enfants pour une période de 3 mois, pour faire sa prospection seule, ayant investi $40.000 au total pour aucun résultat, que cela soit dans la recherche d’un emploi ou le développement d’une société. Si cette personne avait été bien informée avant son départ, ces $40.000 aurait pu être 50% de son investissement pour la lancement d’une société et l’obtention d’un visa investisseur. Donc pour avoir voulu économiser sur des prestations de services et conseils, le bilan est de $40.000 investi pour rien et aucun résultat. Ce type d’exemple est très courant.

Donc comment palier a ces erreurs

Il est évident que vous pouvez trouver de nombreuses informations générales gratuites sur internet, mais ces informations ne sont pas nécessairement adaptées a votre propre situation ou projet. De même, penser qu’enregistrer une société pour $1000 via un site internet permettra d’avoir un dossier complet est juste une utopie.

Il est assez inconscient de penser que l’on peut créer sa propre société aux États-Unis par soit même, sans faire appel a des professionnels: expert comptables, avocats, consultants, stratégistes, spécialistes de la distribution et autres selon le type de business.

Faire appel a des professionnels aura définitivement un coût qui sera inclus dans vos start-up cost, mais sur le moyen et long terme, ces honoraires vous feront économiser des milliers de dollars et vous permettront d’avoir le bon conseil qui vous aidera a développer votre société dans les meilleures conditions, ceci afin d’éviter de tout perdre en moins de deux ans.

Les étapes indispensables lors de la création de société aux États-Unis :

1/ Faire une étude de faisabilité afin de vous assurer que votre idée va viable. Qu’il y a des clients potentiels dans votre domaine d’activité mais aussi dans la ville ou région ou vous souhaitez vous installer. Ceci vous permettra également de connaître l’investissement nécessaire dont vous aurez besoin au moins pour développer votre projet sur la première année. Même si une étude de marchée serait plus appropriée car beaucoup plus complète, si vous ne pouvez le faire car vous avez un petit projet ou investissez moins de $100.000, l’étude de faisabilité est un must. Pour autant la majorité font l’impasse sur cette première étape.

2/ Contacter un expert comptable, qui sera le plus a même de vous conseiller sur la meilleure structure pour vous et votre société : LLC ou Corporation. Non pas seulement en termes administratifs, mais aussi en termes fiscaux. Ce même expert comptable pourra ensuite vous assister et vous conseiller dans le suivi de votre comptabilité et de vos déclarations fiscales.

3/ Contacter un avocat d’immigration afin de vous assurer que vous qualifiez pour un visa E1, E2 ou L1 selon votre situation et votre projet avant de démarrer votre investissement. Il n’y a aucun intérêt a créer une structure administrative si vous n’avez aucune chance d’obtenir un visa.

4/ Faire faire votre business par un professionnel. Non seulement, un business plan en anglais est différent d’un business plan en français, mais un business plan pour l’immigration est aussi très différent d’un business plan pour une recherche d’investisseurs.
Le business plan est la clé de voûte de l’obtention du visa avec votre investissement, il est donc capital d’y inclure toutes les informations nécessaires demandées par les services d’immigration.

5/ Si vous souhaitez lancer un nouveau produit sur le marché américain, faites appel a un professionnel spécialisé dans la distribution de produits auprès des grandes enseignes et réseaux de distribution. J’ai vu de nombreux entrepreneurs embaucher un simple représentant, et n’obtenir aucun résultat au bout de six mois. Un représentant vous coûtera définitivement moins cher, mais si vous votre produit ne se vend pas et n’est distribué nul par, c’est de l’argent jeté par les fenêtres et cela ne permettra pas de développer votre société.

6/ Contacter un avocat d’affaire avant de signer quelques contrats que se soient, même si vous parler anglais et raison de plus si vous ne maîtrisez pas la langue. Sachez exactement ce que vous signez : votre bail commercial, contrat de avec vos fournisseurs ou autres. De même faites rédiger tous vos contrats de conditions de ventes, contrat de travail et autres. Aux États-Unis, tout le monde poursuit tout le monde pour un oui ou pour un non et les procès vont a coup de millions de dollar, et ceci pas uniquement dans les films.

Il est donc important de prendre tous les conseils utiles et de se faire accompagner avant le lancement de votre projet afin de vous assurer de sa faisabilité puis de sa réussite. Dans ces conditions et ces conditions seulement votre projet deviendra réalité et vous pourrez vivre votre “American Dream” avec succès.

Si vous avez un réel projet de création de société aux Etats-Unis, vous avez 2 options :

1- Vous passez des semaines voir des mois sur internet a l’affût des informations gratuites en espérant trouver des réponses – Mais comme on me dit souvent, sur internet on trouve tout et son contraire et il est très difficile d’avoir la bonne information. Donc vous perdez un temps phénoménal, et le temps c’est de l’argent.

2- Vous voulez vraiment démarrer sur le bon pied, réussir votre projet et vous n’avez pas de temps a perdre donc il suffit de nous rejoindre pour le seminaire des 17 et 18 Septembre a New York afin d’obtenir des réponses a toutes vos questions en juste 2 jours.

Non seulement vous rencontrerez des professionnels : avocat et expert comptable qui vous indiqueront toutes les étapes a suivrent de la création de société a l’obtention de votre visa, en passant par le business plan, le développement marketing, et le système fiscal, mais aussi sur le système médical. Mais vous bénéficierez également de consultation privée afin d’étudier votre propre projet.

Si vous hésitez encore, voyez le témoignage de l’un de nos clients qui vient d’avoir son visa grâce nos services. Cliquez-ici

 

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.

© 2016 My French Network Blog. All Rights Reserved

Forgot your details?