Les risques encourus travaillant en attendant votre visa E2

Les conditions d’obtention d’un visa E2 (Investisseur) sont :
-Investir une somme substantielle – comme indique les services d’immigration, ce qui se traduit en clair par pouvoir s’auto-financer au moins sur la 1ere année. Donc l’investissement est variable selon le type de business, et n’a pas toujours besoin d’être supérieur à $100.000,
-Rédiger un business plan avec un plan financier sur 5 ans.
-Démarrer l’activité pendant au moins 3 mois, afin de prouver q’il s’agit un véritable business, et bien que non obligatoire, mais très recommandé d’embaucher du personnel, même s’il s’agit d’1 ou 2 personnes à mi-temps pour démarrer, mais toujours pareil le nombre d’employés est proportionnel à la taille de la société.

Ce qui signifie que pour commencer à faire tourner le business, il est fort probable que vous deviez embaucher. Difficile de lancer une boutique ou un restaurant sans employé. Pour autant, entre le lancement de votre société et l’obtention de votre visa E2, il peut se passer 3, 6 ou 9 mois et pendant cette période, n’ayant pas encore votre visa, vous n’avez pas le droit de travailler. Vous pouvez être sur le territoire dans certaines conditions pour rechercher le local commercial ou bureau, superviser et vous assurer que tout fonctionne, mais définitivement pas d’être derrière le comptoir, à servir les clients ou faire tourner le bureau, selon l’activité.

Donc comment procéder?

La solution idéale est donc d’embaucher un manager qui se chargera d’embaucher les autres employés, de faire tourner le business, et de vous relater l’évolution, même si une fois de plus vous êtes en back end pour superviser. Mais bien faire attention car superviser ne veut pas dire “mettre la main à la pâte” si je puis dire.

L’un des points importants sur lesquels nous insistons toujours auprès de nos clients, est de dire et de répéter ATTENTION INTERDICTION DE TRAVAILLER, jusqu’à l’obtention de votre visa E2.

Pour autant, il n’est pas rare d’entendre, “oui mais ma situation est particulière et je n’ai pas le choix car le business sans moi n’a pas de sens”, “Oui mais je suis le boulanger ou le pâtissier donc je n’ai pas le choix” ou “Oui mais je n’ai pas les moyens financiers de prendre un ou plusieurs employés au début, donc je n’ai pas le choix”. Même si je comprends toutes ces remarques pour être passée par là moi-même il y a quelques années, il n’empêche que les règles d’immigration sont très strictes et que de tenter de passer outre peut coûter très cher.

Je sais aussi que tout le monde est toujours impatient pendant cette procédure et voudrait que tout se fasse en 3 semaines, et est tenté de travailler pour accélérer les choses. Pour autant si vous prenez le risque de travailler pendant cette période, sachez que votre impatience de quelques mois pourra vous valoir un visa E2 refusé, c’est aussi simple que cela et cela arrive de plus en plus souvent. Les services d’immigration ont de nombreuses façons de vérifier si vous avez travaillé ou non, ne vous y trompez pas.

Ne jouez pas, en vous disant que personne ne s’en rendra compte et que ce n’est pas grave. C’est jouer au pot de terre contre le pot de fer, mais assurément vous ne serez pas le gagnant.Donc suivez les conseils de votre avocat d’immigration, assurez-vous de ce que vous pouvez faire ou ne pouvez pas faire pendant cette période afin d’éviter toute mauvaise surprise lors de votre rendez à l’Ambassade. Le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Pour toute information sur la création de société aux États-Unis, ou conditions d’obtention d’un visa E2, investisseur, consultez www.MyFrenchNetwork.com et profitez de notre consultation initiale.

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.

© 2016 My French Network Blog. All Rights Reserved

Forgot your details?