Comment sélectionner un local commercial pour assurer l’obtention d’un visa ?

Nombre de personnes souhaitant créer une société aux États-Unis choisissent d’ouvrir un commerce : boutique, salon de coiffure, épicerie, restaurant, etc…

Mais comment choisir le bon emplacement au bon prix même lorsqu’il s’agit d’une simple location.

Avant tout il faut savoir qu’il existe divers niveaux d’emplacement A,B,C,D. Bien sur les niveaux A et B sont les mieux placés et les plus prisés, mais aussi les plus chers. Pour autant même si vous trouvez un emplacement A ou B qui vous conviennent cela ne signifie pas que vous l’obtiendrez. C’est le propriétaire des murs qui prendra la décision finale en se basant sur votre expérience, votre réputation, savoir si vous avez déjà un commerce aux États-Unis ou en France et pouvez prouver de votre réussite précédente. Déposer une application pour un local commercial c’est un peu comme envoyer son resume pour une demande de job, c’est le meilleur dossier/candidat que remporte le droit au bail.

En arrivant aux États-Unis, les francophones font généralement leurs recherches dans les centres villes ou les Mall (centres commerciaux) là bien sûre ou les loyers sont les plus chers, car ils connaissent peu la région donc ne connaissent que les endroits les plus touristiques et surtout parce qu’ils n’ont pas fait d’étude de marché au préalable.

Par exemple, nombre de personnes souhaitant s’installer à Miami recherchent en priorité Ocean Dr ou Lincoln Road car ce sont les deux rues les plus fréquentées, mais lorsque nous leur annonçons le loyer mensuel entre $30.000 et $60.000 selon la surface, là c’est le choc.

Il est donc évident qu’avec un investissement de $100.000 à $150.000 il va falloir revoir les critères de sélection et se tourner vers des emplacements C ou D. Idem sur New York, dans le centre de Manhattan, il faut compter minimum $10.000 à $30.000 et plus selon la rue. Sachant que rien que pour une location il faut verser 3 mois d’avance pour rentrer dans les lieux et que pour un bon investissement il faut disposer d’au moins 12 mois d’avance, à $10.000 par mois si vous ne disposez que $100.000 au global, cela sera impossible financièrement une fois toutes les autres charges ajoutées.

De plus, il est important de savoir que lorsque vous trouvez un local commercial au montant du loyer annoncé il faut le multiplier par environ une fois et demi pour obtenir le montant total incluant les charges et les taxes. A savoir également que dans un Mall une commission sur le chiffre d’affaires peut aussi être ajoutée. Raison pour laquelle il est impératif de vous faire assister par un avocat spécialisé dans le « Commercial Real Estate » pour qu’il s’assure que tout est bien inclus, que vous avez bien compris tous les termes du contrat de bail avant de signer pour éviter toutes mauvaises surprises comme c’est arrivé souvent à ceux qui ont voulu tout faire seul, juste pour éviter une prestation d’honoraire et se sont vu devoir abandonner leur projet après seulement quelques mois, parfois même avant de pouvoir demander leur visa, car n’ayant pas tous les paramètres en main, n’avez pas su évaluer l’investissement de départ indispensable.

Un bon emplacement présenté par votre agent immobilier n’est peut être pas le bon emplacement pour vous. Votre agent n’intégrera peut être pas les paramètres nécessaires à
l’obtention de votre visa en rapport avec votre investissement, car cela n’est tout simplement pas son rôle. A chacun son métier. Il est donc important de vous faire encadrer par tous les professionnels nécessaires pour une vue d’ensemble de votre dossier et projet.

Il est donc conseillé notamment pour ceux avec un investissement réduit de rechercher un local plus petit ou dans une rue peut être moins passante au démarrage, afin de s’assurer de l’obtention de votre visa avec plus de sécurité. Il sera toujours possible de prendre un local plus grand ou d’en ouvrir un second une fois votre visa renouvelé pour la 1ere fois et que vous aurez prouvé aux services d’immigration que votre activité est rentable et emploie du personnel. Cela vous permettra aussi de connaître exactement ce que vous pourrez générer en chiffre d’affaires et d’avoir une meilleure idée de ce que vous pouvez investir en terme de loyer afin de vous assurer un bon retour sur investissement.

Pour toute information sur la création de société aux États-Unis, n’hésitez pas à nous contacter afin de faire évaluer votre projet avant même d’investir. Puis de vous faire assister par un ensemble de professionnels, consultants, experts comptables, avocats (immigration, des affaires et immobilier). Notre réseau vous accompagne de A à Z pour une implantation réussie.

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.

© 2016 My French Network Blog. All Rights Reserved

Forgot your details?