Récession, Récession

Sur ma newsletter en Anglais la semaine dernière, j’ai écrit un article intitulé “Dream Big Even During The Recession” que vous pouvez lire sur www.BibaPedron.com.

En effet, depuis un mois on ne peut ouvrir une radio ou allumer une télévision sans entendre parler de la récession, la crise, le crash etc… On nous annonce que tout le monde panique, retire l’argent des banques, que les ventes des coffres forts ont augmenté de 30%, que des banques américaines : Merrill Lynch, Washington Mutual, Wachovia, Lehman Brothers et autres banques Européennes ferment leurs portes, que la Caisse d’épargne a perdu 600 Millions d’euros, bref que tout va mal partout. Mais même si tout ceci est véridique, cela ne signifie pas qu’il faut se laisser aller à la panique. Lorsque vous vous adressez aux professionnels de la finance ou aux investisseurs, vous vous apercevez qu’ils ont une autre version et confirment que c’est en période de récession que l’on fait les meilleurs ” deals “. Que cela soit au niveau affaire ou immobilier, la période se prête tout à fait au BUSINESS pour les plus téméraires.

Nombre de personnes que j’ai eu au téléphone récemment et qui m’avaient contactée ces derniers mois pour un projet aux Etats-Unis, mettent leur projet en stand by, en attendant de voir ce que va donner la situation. Mais d’une part l’euro n’est plus à $ 1,60 comme en début d’année, et plus l’on attend, plus les meilleures opportunités nous échappent, et si l’on attend trop longtemps le marché sera de nouveau vers la hausse et tout coûtera plus cher.

Lorsque je prends des décisions, en général, je ne me laisse pas influencer par les médias ou l’avis de l’individu lambda, je m’adresse aux experts.

Il y a un an, lors de l’achat de mon 1er appartement à Miami, je savais que je pourrais trouver un prêt avec 10% d’apport personnel, alors que tout le monde me soutenait que c’etait impossible vu le marché sur Miami, plus mon type de visa et autres excuses…, et que je n’aurais aucune chance, mais tous ces gens n’étaient pas des experts. J’ai donc rejoint un groupe d’investisseurs immobilier pour côtoyer des gens à l’esprit plus ” ouvert ” et guess what? j’ai obtenu mon prêt avec mes 10% dans une banque très réputée.

Je suis actuellement en train de faire une demande de prêt pour un second appartement, cette fois il ne s’agit plus de ” first time buyer “, donc je sais que les conditions et taux pourront être différents, ce qui ne veut pas dire impossible, mais pour autant tout ceux qui m’ont soutenu il y a un an que je n’obtiendrais pas ce que je voulais sont une fois de plus aussi négatifs.

En contre partie, mon entourage d’experts, tel que mon conseiller financier, qui me dit de ne surtout pas vendre mes actions, ou Kelvin Boston, journaliste financier, producteur de l’émission Moneywise et auteur du livre “Who’s Afraid to Be A Millionaire?” que j’ai rencontré la semaine dernière (voir article en anglais sur www.BibaPedron.com) ou les mentors que je côtoie à Trump University, confirment que non seulement c’est le moment d’agir, mais aussi et surtout d’investir, et que si le nombre de millionnaires et milliardaires ne cesse de doubler ces dernières années, ils seront encore plus nombreux à la fin de cette récession. Le tout est de savoir dans quel camp vous souhaitez être: Actif ou Passif.

Lors de mon passage à New York le mois dernier, j’ai également eu rendez vous avec de nouveaux partenaires, dont les clients sont des investisseurs privés et ont du mal à trouver d’excellents projets business. Ces investisseurs recherchent définitivement les bonnes opportunités et c’est ainsi que notre consultante, VP Marketing, et partenaire, en charge de la rédaction de business plan pour My French Network, a levé 15 millions de dollars pour l’un de ces clients et ce, en plein pendant l’annonce du crash de Wall Street. Ont-ils changé d’avis quelques jours plus tard ? Absolument pas, car l’envergure du projet est assuré de leur rapporter le retour sur investissement souhaité sur trois ans.

Maintenant il ne suffit pas d’arriver devant ces investisseurs en indiquant que l’on a une idée géniale ou un nouveau produit révolutionnaire, il faut une étude de marché précise et un business plan à la hauteur du projet, ce que nous vous proposons à My French Network, grâce à notre réseau d’experts. Nous l’avons fait pour les autres, nous le ferons pour vous.

N’hésitez pas à nous contacter pour la rédaction de votre business plan. (Precicez Business Plan dans le formulaire)

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.

© 2016 My French Network Blog. All Rights Reserved

Forgot your details?